ami arnie

Mon ami Arnie, Jérémy BEHM, Syros

«Ithaca, État de New York : une petite ville paisible» nous annonce la quatrième de couverture… Paisible, la ville d’Ithaca? Pas si sûr! Entre le serial-killer à la bague, le Pretender, les nombreuses affaires de racket dans la ville et Arnie, fils à papa étrange, voire carrément sociopathe qui rôde dans les couloirs du lycée,…

C’est donc dans l’ambiance inquiétante et paranoïaque de la ville d’Ithaca que débute notre récit. Nous suivons les aventures d’un binôme inséparable et décapant : Cliff et Fox. Quand ce dernier se fait voler une très grosse somme d’argent par un voyou, Arnie lui propose un deal qu’il ne peut pas refuser. Il invite Fox et son acolyte Cliff, qui, décidément, prend l’amitié très au sérieux, à cambrioler le coffre fort de son père. Le riche avocat ne sera pas là, ils n’auront qu’à se partager la somme en deux et Arnie leur donnera même le code!

Oui, c’est louche…

Un roman bien rythmé, polyphonique et surtout très efficace. Jérémy Behm nous entraîne dans un délire à la Tarantino (d’ailleurs, sa couverture n’est pas sans nous rappeler Kill Bill) et nous prenons beaucoup de plaisir à l’y suivre!

Une aventure jubilatoire!